Plan du site : accueil » menu : article » article : photos prouvant la débilité des blondes

Les photos prouvant la débilité des blondes

Découvrez des photos marrantes qui pourraient prouver la débilité des blondes. Il ne s’agit bien sûr que d’une hypothèse. On nous a toujours dit de ne pas juger les gens par l’apparence. Notre objectif ici est de vous prouver que peu importe ce qu'on vous a raconté, la couleur des cheveux n'a rien à voir avec l'intelligence et qu’il faudrait arrêter de croire à ces stéréotypes, même si ça risque d’être un peu compliqué avec tout ce qu’on nous balance.

Obtenez le lien de cette page par email   (vos informations sont sécurisées)
1. Heureusement qu'on ne la connait pas

Le terme « blonde » nous fait tout de suite penser à des personnes moins intelligentes que la moyenne. Sont-elles vraiment naïves ou est-ce qu'il ne s'agit que d'un préjugé ? Des actrices blondes comme Marylin Monroe a fait que cet archétype soit popularisé. Plus tard, quelques célébrités ont en aussi profité pour exploiter cette caractéristique à des fins médiatiques. Beaucoup d'études ont été réalisées pour savoir si c'était fondé et apparemment, toutes ont en conclues qu'elles n'étaient pas plus bêtes que les autres. Nous pouvons même affirmer que c'est scientifiquement prouvé. L'intelligence n'est donc pas en rapport avec la couleur des cheveux. Alors pourquoi on n’arrête pas de se moquer d'elles ?

2. Trouver l'erreur

À l'origine les blagues consacrées aux blondes étaient adressées aux femmes en général. Plus tard, on les a associés à la couleur des cheveux. Ça a bien marché puisque ces blagues ont fait fureur dans le monde entier. Plusieurs raisons ont été abordées par rapport au fait de traiter quelqu'un de blonde pour ensuite s'en moquer : soit, la personne qui critique le trouve sexy et dans leur tête ils se disent qu'on ne peut pas être les deux : sexy et intelligents, soit par jalousie. Cette dernière remarque concerne surtout les femmes, car la majorité des hommes préfèrent les blondes.

3. C'est une blague ?

La couleur des cheveux n'affecte en rien l'intelligence ni le trait de personnalité. Cela n'a donc aucun rapport avec le cerveau. Selon un chercheur, il suffit de changer une seule lettre de l'ADN pour changer la couleur des cheveux en brune ou en blonde. L'expérience a été effectuée sur des souris et ce qui a aussi permis de démontrer que les cheveux blonds et les yeux bleus ne sont pas non plus génétiquement liés. Toutefois, nous continuerons toujours à penser la même chose vu que le nombre de livres à ce sujet ne cesse de prendre de l'ampleur.

4. Est-ce que quelqu'un entend ?

Aimez-vous les blagues ? Quelle question, on aime tous écouter des blagues, peu importe de quoi il s'agit. C'est un moyen efficace pour briser la glace. Ce type de plaisanterie a renforcé les stéréotypes comme ceux qui concernent les blondes. Qui n'en a pas rigolé ? Les médias, les films, les spectacles ont fait en sorte de fixer cette image dans notre esprit, mais la prochaine fois, prenez le temps de bien analyser car il s'agit juste de stéréotypes répandus par la société, mais qui ne sont pas forcément vrais. Dites-vous que pour ces gens, c’est assez humiliant.

5. Devinez à qui appartient cette voiture

Parmi ces stéréotypes, nous pouvons citer que les blondes y arrivent toujours. En effet, on a tendance à croire que tout roule pour les blondes et qu'elles arrivent toujours à s'en sortir. C'est comme l'histoire de Moïse où il est arrivé à séparer la mer en deux. Nous croyons aussi que c'est ce qui arrive aux blondes, qu'elles ont une vie simple, tranquille et facile, que les problèmes auxquels elles sont confrontées se règlent tout seuls comme par miracle. Pourtant, tout cela est bien loin de la réalité, car peu importe la couleur de nos cheveux, on a tous nos soucis.

6. Une petite pose photo en attendant

On considère aussi les blondes comme de gens faibles. Comment ne pas le croire vu que dans les films d'action, c'est l'homme bourré de testostérone qui règle tout. À ses côtés, une belle femme en détresse, fragile et souvent c'est une blonde. Si le réalisateur a pensé à un personnage féminin plus fort, pour la plupart, il s'agit d'une brune. La preuve dans Fast and Furious ou encore Mission Impossible 4. Pourquoi ce choix ? Parce que c'est plus crédible aux yeux des téléspectateurs et ça passe mieux. Tout cela à cause de ce vieux stéréotype qui est ancré dans nos esprits.

7. Comment elle a fait ?

On a aussi tendance à penser que les blondes ne pensent qu'à leur apparence. On les considère comme des personnes qui passent leur temps dans les salons de beauté. C'est tout à fait normal, vu que les films nous montrent souvent des blondes qui passent leurs temps à faire du shopping, à magasiner et qui sont obnubilées par leurs cheveux et leurs apparences. Pourtant, des femmes puissantes comme Margaret Thatcher ont arrivés à diriger des organisations politiques alors qu'elles étaient blondes. Alors, vous croyez toujours que les blondes n’ont rien dans la tête ?

8. Est-ce que quelqu'un voudrait bien lui dire ?

Au moins quelque chose de bien sur les blondes elles sont appréciées. Vous savez les filles populaires au lycée, trainant dans les couloirs et tout, et bien ce sont toujours des blondes. Comme exemple, nous pouvons citer les films Comme 10 choses que je déteste de toi ou la célèbre série Gossip girl. Les gens pensent donc qu'on plus de chance d'être populaire et qu'on devient le centre de l'attention si on est blonde. Mais n'empêche, ce sont les rousses et les brunes qui sont ses rivales et la plupart du temps, on les fit passer pour des méchantes.

9. Qui sait, peut être que ça va marcher ?

Autre stéréotype : les blondes sont égocentriques et ne pensent qu'à elles. Pourquoi croyez-vous qu'elles sont comme cela. Cette idée préconçue change nos attitudes envers elles, on croit qu'elles ne sont pas sympathiques, et pourtant devinez quoi ? On a tort. Combien de fois, nous a-t-on dit que la sympathie ne dépend ni de la couleur de nos cheveux, ni de la couleur de notre peau ? Puis, on considère les blondes comme des gens à faible QI, qu'elles n'ont pas la compétence de maintenir une conversation. Pourtant, on sait que ce n'est même pas vrai.

Partager sur les réseaux sociaux  Facebook Twitter Google+ LinkedIn
Liste des articles proposés par Topyweb
Obtenez le lien de cette page par email   (vos informations sont sécurisées)
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Google+
Suivez-nous sur Youtube
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur Pinterest